DNB SVT 2017 – L’essentiel de la correction

L’exploitation des ressources énergétiques est liée à l’augmentation de la population mondiale et de ses nouveaux besoins. Le sujet d’étude porte sur les solutions envisagées pour répondre aux besoins croissants tout en limitant l’impact environnemental.

Question 1 :

Document 1 : histogramme comparant les productions énergétiques mondiales en 2012 de différentes énergies.

En 2012, il y a

  • 31 Mtep d’énergie produite à partir du pétrole,
  • 29 Mtep d’énergie produite à partir du charbon,
  • 21 Mtep d’énergie produite à partir du gaz naturel,
  • 5 Mtep d’énergie produite à partir du nucléaire

Il y a donc 86 Mtep d’énergies non renouvelables alors qu’il n’y a que 14 Mtep d’énergie renouvelable. Donc, il y a plus d’énergies non renouvelables utilisées.

Question 2 :

Document 2 : graphique de l’évolution de la production et de la consommation mondiale de pétrole entre 1975 et 2035.

2.a)

  • La courbe pleine indique l’évolution de la production mondiale de pétrole
  • La courbe en pointillé indique la consommation mondiale.

A partir de 2005, la production mondiale diminue de 80 millions de barils à 30 millions de barils par jour alors que la consommation mondiale augmente de 80 millions de barils à 150 millions de barils par jour.

On peut conclure que depuis 2015, la consommation du pétrole par l’Homme dépasse de plusieurs millions de barils par jour la quantité de pétrole que la planète peut fournir par jour.

2.b)

L’humanité est confrontée à une forte baisse de la production de pétrole depuis 2015 alors que la population mondiale augmente, et donc les besoins en énergie augmentent. Le problème actuel est donc de trouver une ou plusieurs ressources remplaçant le pétrole.

Question 3 :

Document 3 : texte présentant la loi du 17 août 2015 et le discours du 25 avril 2016 sur la transition énergétique et la croissance verte.

Document 4 : tableau présentant les estimations des quantités de ressources disponibles pour différentes énergies.

Les objectifs relatifs à la transition énergétique pour la croissance verte sont basés, sur l’estimation de la durée de l’épuisement des ressources énergétiques disponibles. D’après le document 4, il reste :

  • 54 ans de pétrole,
  • 63 ans de gaz,
  • 112 ans de charbon,
  • les stocks éoliens et solaires sont infinis.

Ces documents expliquent que nous devons remplacer les énergies produites à partir de pétrole, gaz et charbon (énergies non renouvelables) par les énergies produites à partir du vent et du soleil (énergies renouvelables) comme demandé dans la loi du 17 août 2015 sur la transition énergétique. Faire évoluer les ressources énergétiques de la France permettra de renforcer son indépendance énergétique en augmentant de 50% les énergies renouvelables d’ici 2023.

Ceci n’a pas lieu de correction mais d’indication des éléments clés de réponse aux questions du sujet de SVT de juin 2017.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s